Règlement intérieur

Règlement intérieur

Par admin haut-forez, publié le jeudi 17 avril 2014 10:05 - Mis à jour le samedi 28 novembre 2015 15:51

REGLEMENT INTERIEUR

LYCEE DES METIERS DU HAUT-FOREZ

B.P. 191 - VERRIERES EN FOREZ

42604 MONTBRISON CEDEX

 

Ce règlement a été élaboré avec les différents acteurs de la communauté éducative.

Le LDM du Haut Forez a pour mission de transmettre et de faire acquérir connaissances et méthodes de travail. Celles-ci permettent au lycéen de réussir sa scolarité et de favoriser son insertion professionnelle. Les droits et devoirs des élèves doivent les préparer à leurs responsabilités de citoyens.

 

Le règlement intérieur ne se veut pas une liste d'interdits mais l'énoncé des règles, ainsi que des limites que chacun doit s'imposer dans le respect de tous et de soi-même.

 

L’admission au lycée est subordonnée à l’acceptation par les élèves et leur famille du présent règlement intérieur.

 

I – HORAIRES 

Le lycée est ouvert du lundi au vendredi de 8h25 à 17h20.

  • Récréations : Matin  è 10h20 à 10h35   Après-Midi è 15h10 à 15h30
  • Navette entre : 
  • Montbrison et Verrières en Forez : 08h00 et 10h30
  • Verrières en Forez et Montbrison : 13h40, 16h30 et 17h30
  • Mercredi : 13h40 et 17h30 uniquement.

Le transport scolaire n'est pas un droit. Les élèves doivent respecter les chauffeurs et le matériel. Sinon, l'accès au car pourra être interdit à tout moment par le transporteur.

La surveillance des élèves est assurée pendant la totalité du temps scolaire. Pour les élèves internes, la surveillance est permanente.

Les sorties et autorisations d’absence ainsi que les sorties à caractère exceptionnel ne peuvent être accordées que par le chef d’établissement, sur demande écrite et signée des responsables.

NB : La sécurité des élèves au-delà du seuil de l’établissement n’incombe pas au chef d’établissement.

 

II – MOUVEMENT DES ELEVES

Dès la sonnerie, les élèves doivent se rendre devant leur salle de cours. La circulation des élèves dans le lycée se fait dans le calme et le respect du travail de tous. Les élèves ne doivent pas circuler inutilement dans les couloirs, ni stationner dans ceux-ci.

Les élèves accompliront seuls les déplacements de courte distance entre l’établissement et le lieu d’activité scolaire même pendant le temps scolaire.

Dans le cas de déplacements collectifs comme les sorties pédagogiques ou dans le cadre des projets pédagogiques à caractère professionnel pouvant amener les élèves à sortir de l’établissement, une liste nominative des élèves avec adresse et numéro de téléphone du responsable sera confiée au responsable désigné du groupe (adulte ou élève). De plus un téléphone portable sera mis à disposition. Chaque élève est responsable de son propre comportement même lorsque le déplacement s’effectue en groupe.

 

SORTIE DES ELEVES : 

Régime lycéen : 

Tous les élèves externes, demi-pensionnaires et internes mineurs ne sont pas autorisés à sortir du lycée durant leurs heures libres dans la journée, sauf sur demande écrite du responsable adressée aux conseillers principaux d’éducation. (Cf. : autorisation parentale remise à chaque famille en début d’année scolaire).

Ce document du responsable autorise l'élève à quitter l'établissement pendant ses heures libres, inscrites dans son emploi du temps ou non, qu'elles se situent dans la journée ou en fin de celle-ci.

En cas de non autorisation, l'élève doit rester dans l'établissement et ne pourra le quitter qu'après le dernier cours prévu dans son emploi du temps.

N.B. : Si l'élève choisit de quitter l'établissement durant la récréation (20 mn), il sera sous la responsabilité de sa famille.

Pour les internes : retour obligatoire à 17h20.

N.B. : la salle d’ études et le C.D.I. sont à la disposition de ceux qui désirent travailler.

 

Régime collégien : 

Les élèves de 3ème peuvent quitter le lycée avec l’autorisation écrite du responsable légal seulement à la fin du temps scolaire (fin de demi journée pour les externes, fin de journée pour les demi-pensionnaires). 

Leur présence dans l’établissement est obligatoire tout au long de la journée y compris lors des heures de demi pension, d’études et de récréation.

 

LES INTERNES, LE SOIR : début de l’internat : 17H20 (Cf. contrat de vie à l’internat)

L’internat est réservé aux élèves de formation professionnelle CAP et Bac Professionnel, la priorité se faisant en fonction de l’éloignement de la résidence principale. (Il n’est pas proposé aux élèves de 3ème ).  

 

REMARQUE :

- Les élèves majeurs n'ont plus besoin de l'autorisation de leurs parents (art.488 du code civil relatif à la majorité). Pour toute absence ou départ de l'établissement, ils doivent signer obligatoirement une décharge à la vie scolaire.

- Seul l'élève majeur est tenu de signer le règlement intérieur. Les parents pourront signer sous la rubrique "visa pour information". Cependant toute perturbation dans la scolarité sera signalée aux parents, ou aux responsables légaux.

 

III – INTENDANCE 

Trois possibilités : EXTERNE, DEMI-PENSIONNAIRE, INTERNE.

Les changements de régime (interne à demi-pensionnaire ou externe par exemple) ne peuvent être effectués qu’en début de trimestre exclusivement sur demande écrite adressée, en fin de trimestre précédent, au Chef d’Etablissement.

Dans le cadre du Fonds Social ou du Fonds des Cantines, une aide peut être accordée aux familles qui présentent une demande auprès du Chef d’Etablissement, de l’Assistante Sociale, ou du service d’Intendance.

 

IV – ASSIDUITE DE L’ELEVE 

Les parents s'engagent à envoyer leurs enfants à tous les cours, pendant toute l’année scolaire, y compris aux stages en entreprise, aux Travaux Pratiques au lycée, en soirées (y compris le vendredi soir) et hors lycée (obligatoires dans la formation des sections hôtelières), aux sorties organisées par l'établissement sous la responsabilité de professeurs.

En cas d'absence, l'élève sera tenu de récupérer cette ou ces séquences de travail. L'obligation d'assiduité pourra aussi fonder l'exclusion de l'élève en cas d'inobservation.

 

  • ABSENCES :

En cas d'absence, la famille est tenue d'avertir le lycée de préférence par téléphone le matin même. En ce qui concerne les absences prévisibles, une pièce justificative devra être remise au plus tard la veille au service des assistants d’éducation (AED). Toute absence non justifiée dans la journée est immédiatement signalée à la famille.

L'élève qui a été absent doit apporter une excuse de ses parents, précisant le motif de son absence, rédigée sur les imprimés inclus dans le carnet de correspondance, et la présenter

au service de vie scolaire dès son retour au lycée. Le talon demeurant dans le carnet doit être présenté aux professeurs dès le retour en classe.

L'absence d'un élève ne peut être justifiée que par la maladie ou des raisons impérieuses ; les rendez-vous (professionnel ou médecin, dentiste...) doivent être fixés en dehors des heures de cours.

Après une absence due à une maladie contagieuse, l'élève ne peut être admis que sur présentation d’un certificat médical de non contagion.

La loi prévoit que quatre demi-journées d'absences non justifiées (consécutives ou non) au cours du même mois doivent être signalées à l'Inspection Académique qui peut intervenir auprès du service des Allocations Familiales. Les absences insuffisamment motivées sont considérées comme non justifiées, en référence à la loi 2010-1127 du 28 septembre 2010 et à la circulaire n°2011-0018 du 31 janvier 2011.

 

  • RETARDS :

Ceux-ci ne peuvent être qu'exceptionnels. Tout élève en retard se présentera au bureau des assistants d’Education. Au bout de 3 retards l’élève sera soumis à une retenue (1 heure de travail d’intérêt général).

 

  • INAPTITUDE A LA PRATIQUE DE L’EDUCATION PHYSIQUE : 

(Décret n° 88-977 du 11 octobre 1988)

"Les élèves qui invoquent une inaptitude physique doivent en justifier par un certificat médical indiquant le caractère total ou partiel de l'inaptitude."

La déclaration d'inaptitude totale, partielle ou de courte durée relève de la compétence du médecin qui utilisera le certificat médical d'inaptitude à la pratique de l'EPS, ci-joint. Le certificat d'inaptitude doit d'abord être présenté, par l'élève concerné, au professeur d'EPS, qui appréciera s'il peut ou non aménager son cours pour l'accueillir et lui proposer un apprentissage ou une évaluation de ses acquis. Si l'accueil est possible, l'élève doit avoir sa tenue d'EPS. Si l'accueil n'est pas possible, le professeur et lui seul propose une dispense d'EPS et transmet son avis au Chef d'Etablissement par les services de la vie scolaire.

Dans tous les cas, l’élève doit être présent dans l’établissement.

"Les médecins de santé scolaire sont destinataires des certificats médicaux lorsqu'une inaptitude d'une durée supérieure à trois mois est constatée".

 

  • STAGES EN ENTREPRISES :

Les absences et les retards doivent immédiatement être signalés au responsable de stage et au chef des travaux du lycée par téléphone. En cas d'accident sur le lieu de stage faire parvenir au plus vite au lycée la déclaration d'accident. Les journées d’absence sont récupérées.

 

V - DROITS ET OBLIGATIONS DES ELEVES

Les droits et obligations des élèves sont définis et mis en œuvre dans le respect du principe de laïcité du service public de l’enseignement.

  • LES DROITS DES ELEVES

 

  • liberté d’information et d’expression des élèves dans le respect du pluralisme et du principe de neutralité politique, idéologique et religieux ;
  • tolérance et respect d’autrui dans sa personnalité et ses convictions ;
  • garantie de sécurité physique et morale excluant toute violence ;
  • prise en charge par les élèves eux-mêmes de la responsabilité de certaines de leurs activités.

Les articles du 30 août 1985 et du 18 février 1991 précisent les conditions d’exercice de la liberté d’expression, d’association, de réunion et de publication :

  • le droit d’expression collective s’exerce par l’intermédiaire des délégués des élèves, du Conseil de Vie Lycéenne et des associations créées au sein du Lycée en concertation avec le Chef d’Etablissement et le Conseil d’Administration ;
  • le droit de réunion pour faciliter l’information des élèves est accordé par le Chef d’Etablissement ;
  • le droit d’association est reconnu à l’ensemble des lycéens et est autorisé par le Conseil d’Administration (les responsables ne pouvant être que des élèves majeurs) ;
  • le droit de publication est reconnu dans les limites du respect des principes énoncés ci-dessus.

A noter : tout affichage doit porter le cachet de l’établissement.

 

  • LES DEVOIRS DES ELEVES : 

 *Loi d’Orientation sur l’Education N° 89-486 du 10 juillet 1989. Décret sur les droits et obligations des élèves J.O. n° 91-173 du 18 février 1991.

  • Chaque élève doit avoir en sa possession tout au long de la journée son carnet de correspondance dûment mis à jour et disponible à la demande des enseignants et/ou du personnel de vie scolaire ;
  • l’assiduité aux cours obligatoires, aux cours facultatifs et options complémentaires dès lors que les élèves s’y sont inscrits en début d’année scolaire ;
  • la présence indispensable des élèves aux contrôles des connaissances nécessaires à la réussite de leurs études dans le cadre de leur projet pédagogique personnel ;
  • les élèves qui sont en stage peuvent être rappelés au lycée pour des impératifs d’examens (commis, intendance…).
  • La participation de tous les élèves est requise à la journée portes ouvertes de l’établissement.
  • le respect des personnes et des biens (locaux, matériel) :
  • l’obligation de se soumettre aux examens de santé organisés à leur intention.

 

VI – PRINCIPES DE VIE DANS UNE COMMUNAUTE SCOLAIRE

 

Le port par les élèves de signes discrets: 

"Conformément aux dispositions de l'article L141-5-1 du code de l'éducation, le port de signes et de tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.

Lorsqu'un élève méconnaît l'interdiction posée à l'alinéa précédent, le Chef d'Etablissement organise un dialogue avec cet élève avant l'engagement de toute procédure disciplinaire.

Sont interdits aussi les attitudes provocatrices, les manquements aux obligations d'assiduité et de sécurité, les comportements susceptibles de constituer des pressions sur d'autres élèves, de perturber le déroulement des activités d'enseignement ou de troubler l'ordre de l'établissement.Tout manquement grave aux règles énoncées vaut exclusion de la communauté scolaire.

Les élèves doivent avoir une tenue correcte, c'est à dire une tenue vestimentaire correcte et décente. Pour la pratique d'EPS et de Travaux Pratiques, une tenue vestimentaire compatible avec les activités proposées et les exigences de sécurité est obligatoire, notamment aucun bijou: piercing, boucles d'oreille, bagues, etc…

 

1) Pertes et vols : 

L'établissement décline toute responsabilité dans la perte d'argent ou d'objet de valeur. Les élèves ne doivent être porteurs d'aucune somme importante. Il est vivement recommandé aux élèves de marquer à leur nom leurs effets et objets personnels.

Les internes disposent d’une salle dès leur arrivée et le jour du départ pour déposer leurs sacs. Il est aussi possible de déposer leur argent ou objet de valeur dans un coffre.

2) Respect des locaux et du matériel - Dégradations : 

Les élèves, comme tous les membres de la communauté scolaire, sont invités à participer à la lutte contre le vol, la violence et la dégradation qui coûte cher à la collectivité. Ils doivent aussi veiller au respect et à la propreté des locaux et s'interdire de cracher, de jeter à terre papiers, chewing-gum; ils faciliteront ainsi le travail du personnel. 

Les élèves doivent laisser leurs salles de classe en ordre. Toute inscription sur les tables, sur les murs, toute dégradation sciemment commises sont à nos yeux une faute très grave.

Elles seront sanctionnées comme telle. Le nettoyage sera effectué par l'élève sous la responsabilité d'un agent et/ou le prix des réparations sera réclamé à la famille. 

3) La consommation de chewing-gum n'est pas autorisée durant les cours.

4) Tabac :

En application de la loi n° 91-32 du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme dite Loi Evin et de la loi du 1er février 2007, il est formellement interdit de fumer dans l’établissement. La seule zone fumeur tolérée se situe sur le parking extérieur côté restaurant d’application.

Il est demandé aux élèves de respecter les environs immédiats de l’établissement et par raison de sécurité, de ne pas stationner vers les toilettes publiques qui jouxtent l’établissement. 

5) Tout élève en état d'ébriété ou introduisant de l'alcool dans le lycée encourra des sanctions très lourdes. La famille se verra alertée et priée de venir le prendre en charge immédiatement (exclusion), quel que soit le lieu de son domicile.

6) Drogues et produits illicites :

L’usage et / ou détention de drogues ou produits illicites sont strictement interdits. Dans ces cas, la famille de l’élève est appelée à venir le prendre en charge immédiatement (exclusion). Le cas échéant, l’élève s’expose à d’éventuelles poursuites judiciaires.

7) L'usage d'appareils produisant de la musique (radios, baladeurs, MP3, portables…) ainsi que la possession de téléphone portable sont INTERDITS à l'intérieur des bâtiments y compris le self-service, les couloirs et l'internat. Ils ne sont autorisés que pendant les récréations et les heures libres à l'extérieur des locaux.

8) SECURITE : 

  • Il est interdit de lancer tout objet (marrons, boules de neige…)
  • La détention, l’usage, la vente de tous objets et / ou produits dangereux et illicites sont interdits dans le lycée.
  • En dehors de leurs utilisations les mallettes de couteaux devront être rangées dans les casiers élèves.
  • Les violences verbales, la dégradation des locaux, la détérioration des biens personnels et collectifs, les brimades, les vols ou tentatives de vols, les violences physiques, le bizutage, le racket, les violences sexuelles dans l’établissement et à ses abords sont strictement interdits, et feront l’objet de sanctions disciplinaires ou / et d’une saisine de l’autorité judiciaire.
  • Toute personne ayant connaissance d'un sinistre doit immédiatement avertir le servicedu chef d'Etablissement. 
  • Les élèves doivent impérativement obéir aux consignes de sécurité, notamment aux consignes particulières en cas d’incendie qui sont affichées.

 

VII – MESURES D’ENCOURAGEMENT ET SANCTIONS

 

A – LES MESURES D’ENCOURAGEMENT

Il y a lieu de mettre en valeur l’excellence scolaire de tous les élèves, mais aussi toutes les actions dans lesquelles ils peuvent faire preuve de civisme, d’esprit de solidarité tant vis-à-vis d’eux-mêmes que de leurs camarades.

 

La valorisation des actions des élèves dans différents domaines sportif, associatif, artistique etc. est aussi de nature à renforcer leur sentiment d’appartenance à l’établissement et à développer leur participation à la vie collective.

Les conseils de classe attribuent des récompenses, à savoir dans un ordre croissant :

-ENCOURAGEMENTS

-COMPLIMENTS

-FELICITATIONS.

 

Les récompenses dépendent de la moyenne des notes, ainsi que de l’implication de l’élève. L’ensemble est laissé à l’appréciation de chaque conseil de classe.

 

B -PUNITIONS SCOLAIRES :

 

Mesures d'ordre intérieur, elles sont infligées aux élèves en cas de manquements mineurs à leurs obligations ou en cas de perturbations de la vie de classe ou de l'établissement. Elles peuvent être prononcées par les personnels de direction, d'éducation, de surveillance et par les enseignants.

NB : les sanctions liées au mode d'évaluation du travail de l'élève ne peuvent plus avoir cours.

 

C - LES SANCTIONS DISCIPLINAIRES : 

 

Tout manquement au règlement intérieur, toute atteinte aux personnes et aux biens et dans le cas de violation des principes d'organisation et de fonctionnement du service public entraînent la mise en œuvre d'une procédure disciplinaire. Les fautes commises à l'occasion d'activités éducatives à l'extérieur de l'établissement feront aussi l'objet d'une procédure disciplinaire.

 

 D- ECHELLE DES SANCTIONS : 

 

Les manquements aux règles seront sanctionnés selon leur gravité. 

Les décrets n°2011-728 et n°2011-729 du 24 juin 2011 modifient l’échelle des sanctions de l’article R511-13 du code de l’éducation.

1-l’avertissement

2-le blâme

3-la mesure de responsabilisation

4-l’exclusion temporaire de la classe. Pendant l’accomplissement de la sanction, l’élève est accueilli dans l’établissement. La durée de cette exclusion ne peut excéder huit jours.

5-l’exclusion temporaire de l’établissement ou de l’un de ses services annexes peut varier de un à huit jours

6-l’exclusion temporaire de plus de huit jours et l’exclusion définitive ne peuvent être  prononcées que par le conseil de discipline. 

 

E- LA COMMISSION EDUCATIVE

 

Conformément aux décrets n°2011-728 et 2011-729 du 24 juin 2011 adoptés à l’unanimité par le Conseil d’administration du 20 septembre 2011, l’établissement dispose d’une commission éducative composée du Proviseur et/ou son adjoint, du Chef de travaux, d’un CPE, de l’infirmière scolaire, de l’assistante sociale, d’un professeur principal et d’un parent d’élève membre du Conseil d’administration.

Cette commission se réunit lorsque se posent des problèmes disciplinaires très importants concernant un ou plusieurs élèves.

 

 

VIII –SERVICES MIS A LA DISPOSITION DES ELEVES

 

  • Une salle d'étude située à côté du bureau des Conseillers Principaux d'Education..

 

  • Le Centre de Documentation et d'Information (C.D.I.) : Le C.D.I. est un lieu d’accueil et de travail, où l’on peut consulter et emprunter toutes sortes de documents. Le documentaliste peut vous aider dans la recherche de documents et vous conseiller dans vos choix de lectures. Le C.D.I. est aussi un lieu d’information sur l’orientation (en relation avec l’ONISEP), sur la vie culturelle de la région...

 

  • La salle informatique : peut être accessible aux élèves occasionnellement sous la surveillance d’un adulte et après accord du C.P.E. Tout élève devra observer les règles fixées sur la charte informatique annexée au présent règlement intérieur du LP du Haut Forez. Celle-ci autorise le chef d’établissement à utiliser les sanctions prévues dans le cadre règlementaire de ses champs de compétences le cas échéant.

 

  • MAISON DES LYCEENS (M.D.L) :Il est géré par les élèves et pour les élèves, avec l’aide du personnel, il a pour mission d’aider à la réalisation de leurs projets (clubs...).

 

 

  • UNION NATIONALE SPORTIVE SCOLAIRE (U.N.S.S.) : L’Association Sportive du L.P. du Haut Forez, affiliée à l’UNSS, a pour objet d’organiser et de développer en prolongement de l’Education Physique et Sportive, la pratique volontaire des activités sportives, et l’apprentissage de la vie associative pour les élèves qui y adhèrent. Ces activités sont choisies en début d’année scolaire par les enseignants d’EPS et les élèves en accord avec le Chef d’Etablissement. Cette pratique volontaire qui s’adresse à tous les élèves s’articule autour de trois axes : la formation, l’animation, la compétition.

 

  • SERVICE INFIRMIER ET MEDICAL : Tout élève malade ou accidenté est conduit à l’infirmerie pour recevoir les soins nécessaires. Si l’état de l’élève est jugé grave, son hospitalisation est décidée dans les plus brefs délais. Aucun élève ne doit être en possession de médicaments, y compris à l’internat. Dès son arrivée au lycée, l’élève doit apporter l’ordonnance du médecin et son traitement à l’infirmerie, où il prendra celui-ci aux heures indiquées.

La vaccination DT Polio et Hépatite B est obligatoire pour la scolarité, notamment pour les élèves de Bac Pro ASSP (en milieu professionnel l’article L.3111-4 de la Santé publique (CSP) rend obligatoire la vaccination contre l’hépatite B pour les personnes exerçant une activité professionnelle les exposant à des risques de contamination dans un établissement ou organisme de soins et de prévention, public ou privé dont la liste est précisée par l’arrêté du 15 mars 1991). Le BCG est conseillé.

N.B. : En cas d’absence de l’infirmière s’adresser au bureau des Conseillers Principaux d’Education.

Le Médecin scolaire est présent de façon temporaire dans l’établissement (renseignements auprès de l’infirmière).

  • Service Social : une assistante sociale scolaire est présente dans l’établissement un jour par semaine.
  • Conseiller d’Orientation Psychologue : un conseiller est présent dans l’établissement une demi-journée par semaine (les rendez-vous sont pris auprès du service des Conseillers Principaux d’Education).
  • Les Secrétariats de Direction et d’Intendance sont ouverts aux élèves pendant les récréations uniquement.

 

IX- Modalités générales de la mise en œuvre de l’accompagnement personnalisé et des projets pluridisciplinaires :

 

Les heures de l’accompagnement personnalisé sont intégrées à l’emploi du temps des élèves de bac professionnel et diffusées à la rentrée de septembre.  

 

X-ORGANISATION DES TRAVAUX PRATIQUES EN HOTELLERIE

L’établissement étant un lycée professionnel à dominante hôtellerie, les élèves sont amenés, suivant un planning, à déjeuner au restaurant pédagogique. Leur présence est obligatoire. Les élèves devront alors être munis de leur carnet de correspondance. Quant au restaurant d’application, les élèves doivent s’inscrire auprès du chef de travaux ou du bureau des assistants d’éducation.

Lors des travaux pratiques restauration obligatoires prévus certains soirs et lors des examens professionnels, les élèves mineurs de 16 à 18 ans peuvent finir leur service à 23 heures 30. (horaire limite légal). Ils peuvent ces soirs là être accueillis à l’internat sur demande écrite des parents. 

Le lendemain des Travaux Pratiques, les élèves sont tenus d’assister aux cours.

Les cours d’enseignement général des jours de Travaux Pratiques seront récupérés suivant un emploi du temps porté à la connaissance des parents.

 

XI- CONTROLES EN COURS DE FORMATION ET EXAMEN BLANC

Certaines classes sont soumises à des contrôles en cours de formation (CCF) qui sont organisés en fonction de la réglementation en vigueur. Le CCF constitue une épreuve d’examen. Aussi la présence est obligatoire. Toute absence peut entrainer un « 0/20 » pris en compte pour la note finale.

Pour toutes les classes d’examen sont organisés chaque année des examens blancs. 

 

XII- AUTRES 

Changement: Toute modification de situation familiale en cours d’année devra immédiatement être signalée au secrétariat du Lycée.

Le lycée est la maison des élèves. Tout y est conçu et réalisé dans leur intérêt et par souci de leur devenir. Il appartient à tous les membres de la communauté scolaire de collaborer à la bonne marche de l'établissement, tout en respectant les idées de chacun et en veillant à la qualité de l'environnement.

 

 

Vu et pris connaissance

Signature du responsable légal       Signature de l’élève

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe